Frêne du sud

Frêne du sud 1

Voici une histoire qui débute en 2010. Ce fraxinus angustifolia ou frêne à feuilles étroites ou frêne du sud a été cultivé pendant de nombreuses années en plein champ par Josep Maria MIGUEL.







Le voici, dans le jardin de J.M.MIGUEL, avant son arrivée

Photo J.M.MIGUEL







J'ai profité du fait que je possède 2 frênes angustifolia pour faire des essais de travaux de densification durant la saison 2011. Sur l'un j'ai pratiqué le pincement à deux feuilles comme préconisé sur les feuillus. Echec complet. Le résultat obtenu était contraire à celui recherché, nouvelle pousse longue, entre-noeuds démesurés, feuilles difformes. Sur l'autre j'ai pratiqué une défoliation qui a donné un bon résultat en terme de ramification.







Et ici en octobre 2011, après une taille d'élimination des entre-noeuds trop longs, prêt pour aborder 2012.





Mi juin 2012 deuxième défoliation (la première a eu lieu début avril). L'arbre a été fortement engraissé au printemps. Les feuilles sont enlevées et les entre-noeuds longs sont ôtés.






Le 14 juillet 2012              
      




En octobre 2012 après la chute des feuilles et après suppression des branches mal placées, des entre-noeuds trop longs, l'arbre est prêt pour l'hiver. Il a été rempoté fin février 2013.
Hauteur de l'arbre 62 cm.
Envergure 52 cm.






09/4/2013,l'arbre débourre tranquillement. Dire que l'année dernière j'avais déjà défolié une première fois. 

La culture est l'élément principal du bonsaï pour ne pas dire crucial. C'est particulièrement vrai concernant le travail à effectuer sur cet arbre. Le substrat utilisé est composé à 95-98 % de pumice et d'un peu de lutite, argile très dure ressemblant à de la terre cuite. L'intérêt de ces substrats réside dans le fait qu'ils se délitent très lentement et qu'ils ne retiennent pas les engrais. Il n'y a donc pas de risque de trop grande concentration d'engrais au niveau des racines qui pourrait être toxique pour la plante. La lutite apporte quant à elle une petite quantité d'argile permettant une vie bactérienne nécessaire à la ''minéralisation'' des engrais. La température remontant en cette mi-avril,  le programme d'engraissement peut commencer sachant que, déjà, de l'engrais en granulés NPK 2-2-2 avait été incorporé au substrat lors du rempotage. 

 



4 berlingots d'engrais organique comme celui-ci, NPK 14-8-6 d'une durée de plusieurs mois

  




Complétés par plusieurs poignées d'engrais organique en granulés de composition 2-2-2 



 


Je ferai également des apports réguliers (2 à 4 fois par mois) d'engrais organique liquide et une à deux fois dans l'année d'acide humique et glucose. 






Aujourd'hui, 08/05/2013, défoliation complète et taille. Il continue à se ramifier.










Et un peu plus d'un mois plus tard malgré le temps qu'on a connu ces dernières semaines.









11/11/2013
Avant un petit travail de nettoyage, suppression de entre-noeuds trop longs et de la plupart des bourgeons terminaux. Je raccourcis également la longue branche basse de gauche, branche de 2 ans que je laisse pousser pour le grossissement.








Après









04/06/2014 La défoliation multiplie la ramification. Des ramifications nombreuses entrainent une diminution de la taille de feuilles. Voici la taille de quelques unes des feuilles matures de la pousse de cette année, avant défoliation. 







05/09/2014

Voici l'arbre dans son état actuel. 










FRÊNE DU SUD 2


   


Cet arbre est arrivé en janvier 2014. Les branches primaires sont en place. Le travail de ramification va pouvoir commencer. L'arbre a été rempoté et deux galets d'engrais 14/8/6 ont été incorporés au substrat.



FRÊNE DU SUD 3





Un petit nouveau.... cadeau de J.L. Roussin. Il s'agirait d'une sous espèce d'Angustifolia, Fraxinus angustifolia subsp. oxycarpa
Hauteur 4,5 cm




02/11/2016 Le pot est un peu profond. Le rectangulaire à gauche lui conviendra mieux mais c'est la première mise en pot céramique et j'ai beaucoup tapé dans les racines. Le pot rectangulaire sera la prochaine étape.




FNE DU SUD 4




Deux petits nouveaux, cadeau d'un adhérent du club de Plaisir. Une autre sous espèce d'Angustifolia, Fraxinus angustifolia subsp. syriaca issus de graines récoltées près de Kaboul. L'un d'eux poursuivra sa vie en Espagne. A suivre



2/11/2016 après deux années de culture, une première taille pour initier la ligne de tronc et un rempotage en début d'année.
  



Une petite taille pour poursuivre la ligne de tronc

16 commentaires:

  1. J'avais pris note de tes conseils de culture pour cette espèce, malheureusement, je crois que le mien ne se réveillera pas au printemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pourtant une espèce qui pardonne beaucoup....

      Supprimer
  2. J'ai l'impression de voir quelques bourgeons gonfler, c'est trés tardif, mais pourquoi pas !
    En tout cas le tien a fier allure, et la ramification que tu montres sur la dernière photo contredit bien des croyances sur cette espèce !

    RépondreSupprimer
  3. L'écorce sur cette espèce est vraiment superbe, quand on détient de tels spécimens. On dit que le frêne est déconseillé en bonsaï, voilà une belle preuve qu'il peut en être autrement...Tu procèdes par défoliation à chaque saison Fredy?

    RépondreSupprimer
  4. Exact. J'ai commencé l'année dernière et comme ils ont démarré très tôt, j'ai pu faire deux défoliations. Cette année je me limiterai à une. Je pense que tu as remarqué que pour faire ce genre de travail il faut un arbre particulièrement en forme d'où la fertilisation.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Fredy,
    J'ai rempoté le mien en début d'année, il a bien débourré la semaine dernière, donc mi-avril, tu crois que je peux prévoir une défoliation fin juin ou il vaut mieux éviter ? une réponse de Normand consisterait à dire "ça dépend de la santé de l'arbre, s'il est suffisamment vigoureux, c'est possible" ;-) mais bon, j'aimerais avoir ton avis là dessus.merci
    Philippe

    RépondreSupprimer
  6. Si tu engraisses bien voir si tu as bien engraissé, tu peux défolier dès que les feuilles sont matures, càd bien avant la fin juin (plutôt 20/30 mai.). Fin juin c'est un peu tard. Après la défoliation, tu laisses pousser sans plus toucher jusqu'à la chute des feuilles.

    RépondreSupprimer
  7. Peut-on faire la même chose sur un liquidambar
    Michel de Reims

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Michel,
      C'est une technique de travail qui peut être mise en oeuvre sur beaucoup de variétés différentes. Donc je pense que c'est possible mais un peu tard pour cette année. A programmer pour l'année prochaine et, en attendant, tu peux continuer à engraisser....

      Supprimer
  8. bonsoir fredy
    c'est alain le normand
    petite question : tu les laissent dehors l’hiver ou tu les protègent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Alain. Ils passent l'hiver en serre froide bien que certains sites les annoncent comme rustiques jusqu'à -15°. Je vais faire des boutures que je laisserai dehors. On verra bien....

      Supprimer
  9. ok merci
    je me disais aussi
    le mien en serre a debouré assez rapidement (avril)
    par contre les boutures que j ai laissé dehors cette hivers ont eu leur premier feuille en juillet !!!! printemps pourri en Normandie(comme d'hab lol)
    merci pour ta réponse
    a bientôt
    Alain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton expérience intéressante. En conclusion, il vaut mieux les protéger pour une pousse normale....

      Supprimer
  10. bonsoir freddy d'apprès ton expérience dit moi peut on faire ce procéder sur des excelsior .....Alain région midi pyrénées
    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait possible. Ils réagissent de la même façon.

      Supprimer
  11. Bonsoir Freddy Filiot sympa ton partage
    j'aurai une question d'après ton expérience peut on faire ce procéder sur un Excelsior proche cousin mais du sud ouest......merci

    RépondreSupprimer